Reculez l’heure et défaites-vous de vos médicaments périmés

10/19/2020

L’heure avancée prend fin le 1er novembre. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour vérifier si les médicaments que vous prenez, vous et votre famille, ne sont pas périmés? Beaucoup de pharmaciens recommandent d’examiner régulièrement les médicaments que nous avons à la maison et d’éliminer ceux qui sont périmés. Pourquoi ne pas prendre l’habitude de le faire quand nous changeons l’heure?

La situation suivante arrive plus souvent que vous le pensez. Vous ne vous sentez pas bien et vous achetez un médicament en vente libre ou vous faites exécuter une ordonnance afin de soulager vos symptômes. Quand vous êtes rétabli, vous rangez le médicament dans une armoire à pharmacie ou dans un placard et avec le temps, vous les oubliez. Presque tout le monde se retrouve dans cette situation.

L’édition 2020 du Rapport sur les tendances en matière de médicaments d’Express Scripts Canada a révélé une tendance alarmante : jusqu’à 70 % des Canadiens ne prennent pas leurs médicaments de la manière prescrite par leur médecin, qui inclut la prise d’une dose plus faible que prescrit.

Les médicaments inutilisés, périmés ou non, peuvent mettre en danger votre santé et mener à des cas de mauvaise utilisation ou d’abus. Afin de réduire ce risque, faites régulièrement le ménage de vos placards, de vos tiroirs, de vos tables de nuit et de tout autre endroit où vous rangez vos médicaments.

Les adultes et les personnes âgées courent un risque plus grand de prendre par mégarde un médicament d’ordonnance, périmé ou non. Cela peut causer des interactions dangereuses avec d’autres médicaments. L’étiquette des médicaments d’ordonnance contient une foule de renseignements importants, mais la date de péremption du médicament n’y figure pas. Si votre médecin vous prescrit un médicament pour traiter une maladie épisodique, cela peut signifier que vous aurez reçu plus de médicaments que nécessaire pour traiter la première poussée de la maladie. Dans un tel cas, demandez à votre pharmacien d’inscrire la date de péremption du médicament délivré.

N’oubliez pas d’éliminer les médicaments qui ne se trouvent plus dans leur emballage d’origine, dont l’étiquette est rendue illisible ou dont l’apparence, la consistance ou la couleur a changé.

Les médicaments inutilisés, périmés ou non, peuvent présenter un risque pour certaines personnes. L’élimination sécuritaire de ces médicaments fait en sorte qu’ils ne tombent pas entre de mauvaises mains.

Lisez notre rubrique Demandez au pharmacien : Pourquoi est-il déconseillé de prendre les médicaments d’une autre personne?

Santé Canada recommande l’élimination sécuritaire des médicaments et suggère d’examiner vos armoires à médicaments, de vérifier leur date de péremption, de retirer les médicaments inutilisés, périmés ou non, et de consulter votre pharmacien si vous voulez savoir s’ils sont encore sécuritaires. Vous pouvez éliminer les médicaments non sécuritaires au moyen des méthodes ci-dessous.

  • Programmes de récupération : Vous pouvez retourner vos médicaments inutilisés, périmés ou non, dans n’importe quelle pharmacie au Canada, n’importe quand pendant l’année. Vous pouvez également vérifier avec votre municipalité ou votre corps de police pour voir s’ils offrent des programmes de récupération de médicaments.
  • Élimination dans les déchets ménagers : Si vous devez jeter immédiatement vos médicaments, retirez-les de leur emballage d’origine et biffez tous les renseignements qui permettent de vous identifier sur l’étiquette afin de protéger votre identité et la confidentialité de vos renseignements médicaux. Mélangez les médicaments avec d’autres déchets, comme le marc de café ou la litière. Vous limiterez ainsi le risque que des animaux ou des personnes trouvent vos médicaments en fouillant dans les poubelles et qu’ils les ingèrent. Placez le mélange dans un sac ou un contenant vide, ou un autre contenant scellé pour empêcher les fuites ou les déversements.

Tout le monde doit participer et éliminer les médicaments inutilisés, périmés ou non, de manière sécuritaire, afin de protéger l’environnement.

Lecture connexe : Réduisez le gaspillage et jetez vos médicaments de manière sécuritaire

En plus de veiller à votre santé et à celle de votre famille, vous réduisez l’encombrement de votre armoire à pharmacie et vous évitez d’acheter des médicaments que vous avez déjà et qui ne sont pas périmés.

Assurez-vous de conserver les médicaments non périmés au frais, dans un endroit sec, à l’abri de la lumière. Ne conservez jamais des médicaments différents dans le même contenant, à moins qu’il s’agisse d’un pilulier hebdomadaire ou mensuel.

Il n’y a aucun avantage à conserver des médicaments qui sont périmés ou dont vous n’avez plus besoin. Alors, chaque automne et chaque printemps, quand vient le temps de changer l’heure, n’oubliez pas d’examiner vos armoires afin d’éliminer les médicaments d’ordonnance ou en vente libre périmés, et ce, pour le bien de votre famille.

SHARE THIS POST