Protégez-vous et les autres au moyen du vaccin contre la grippe

10/28/2015

L’hiver commence officiellement le 21 décembre, mais au Canada, il peut arriver très bientôt et être accompagné d’une poussée de grippe saisonnière.

Même s’il n’y a aucun vaccin contre le rhume, le vaccin annuel contre la grippe a été prouvé être sécuritaire et efficace. Chez les adultes et les enfants de plus de six mois, la vaccination annuelle réduit de façon significative les risques de contracter la grippe et le fait d’endurer les désagréments pendant 7 à 14 jours. Plus important encore, lorsque vous recevez un vaccin contre la grippe, vous aidez à protéger les bébés âgés de moins de six mois, les personnes âgées et les personnes à risque qui peuvent décéder par suite de complications. Lorsqu’un grand nombre de personnes en santé sont immunisées, cela crée un effet de masse. Le risque de contagion est alors réduit ainsi que la probabilité que des enfants trop jeunes pour être vaccinés ou que des personnes dont le système immunitaire est vulnérable contractent le virus.

Les personnes âgées sont les plus vulnérables aux complications de la grippe, et comptent pour 70 % des hospitalisations chaque année. Les personnes âgées ont le taux de vaccination le plus élevé mais, en raison de la faiblesse de leur système immunitaire, elles sont les plus à risque de contracter la grippe même si elles ont été vaccinées. Il s’avère donc très important que ces personnes continuent de se faire vacciner. En effet, des études démontrent que les personnes vaccinées ont tendance à être moins malades, à présenter moins de complications et à être moins hospitalisées, par rapport aux personnes non vaccinées.

En plus de vous faire vacciner contre la grippe chaque année, vous pouvez diminuer les risques de maladies en vous lavant les mains ou en les désinfectant. Tout particulièrement dans les endroits publics, évitez de toucher à vos yeux ou à votre nez. De plus, lorsque vous toussez ou éternuez, couvrez-vous la bouche avec un mouchoir pour éviter de propager des virus. Si vous n’avez pas de mouchoir, toussez et éternuez à l’intérieur de votre coude.

Si vous tombez malade, reposez-vous et buvez beaucoup de liquides pour aider votre système immunitaire à combattre le virus. La fièvre est un bon indicateur que vous combattez la contagion, alors restez à la maison si votre température est plus élevée que d’habitude.

Lecture connexe : Comment distinguer le rhume de la grippe

Chez les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants de moins de deux ans et les personnes qui ont des maladies sous-jacentes, par exemple des maladies cardiaques ou des problèmes immunitaires, il a été démontré que recevoir des antiviraux très tôt aide à prévenir les complications de la grippe. Cependant, pour que ces médicaments soient les plus efficaces, il faut les prendre dans les 24 à 48 heures qui suivent l’apparition des symptômes.

Avez-vous la grippe?

Les premiers symptômes d’une grippe sont généralement plus sévères et soudains que ceux d’un rhume, et peuvent se manifester en moins d’une demi-heure. Ces symptômes sont la fièvre, la toux, l’écoulement nasal ou la congestion nasale, les douleurs musculaires, les frissons et les maux de tête. Même les personnes en santé ont affirmé s’être senties comme si un camion leur avait roulé dessus, et ont ressenti une grande fatigue ou de l’épuisement. La nausée, des vomissements et la diarrhée sont d’autres symptômes qui peuvent survenir, le plus souvent chez les enfants.

Cela peut prendre une semaine ou deux avant que vous commenciez à vous sentir mieux. Si vous êtes une personne vulnérable aux complications graves ou que vous avez des problèmes respiratoires, consultez un médecin immédiatement.

SHARE THIS POST