Journée mondiale de la Santé 2016 : Soyez plus fort que le diabète

04/04/2016

Le 7 avril prochain, nous espérons que vous soulignerez avec nous la Journée mondiale de la Santé, événement annuel de sensibilisation à la santé que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) chapeaute depuis 1950.

Cette année, la Journée mondiale de la Santé est consacrée au diabète. Commençons par quelques faits essentiels à ce sujet.

  • Le diabète est un grave problème de santé qui est en progression. En 2012, environ 1,5 million de personnes sont mortes de complications attribuables au diabète. L’OMS estime qu’il s’agira de la septième cause mondiale de mortalité d’ici 2030. L’Association canadienne du diabète prévoit qu’un Canadien sur trois sera atteint du diabète d’ici 2020.
  • Il existe deux formes principales de diabète.
    • Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui se caractérise par une absence de production d’insuline par le pancréas. Son apparition n’est liée en rien au poids, à l’alimentation ou à l’exercice.
    • Le diabète de type 2, lui, survient lorsque l’organisme devient résistant à l’insuline : le pancréas sécrète de l’insuline, mais ne parvient plus à équilibrer aussi bien le taux de glycémie dans le sang. Même si plusieurs facteurs qui favorisent l’apparition du diabète de type 2 échappent à notre contrôle – notre patrimoine génétique, l’accès à des fruits et à des légumes frais, le statut socio-économique –, une alimentation saine et la pratique régulière d’exercices physiques jouent un important rôle dans la prévention. Le diabète de type 2 est beaucoup plus répandu que le diabète de type 1; il représente en effet 90 % des cas.
  • Tous les types de diabète se manifestent par une augmentation de la glycémie (taux de sucre dans le sang). Avec le temps, une glycémie trop élevée risque de provoquer des complications dévastatrices, comme des lésions nerveuses, des cardiopathies, des maladies du rein, la cécité et des infections qui peuvent entraîner l’amputation des membres inférieurs.

Que pouvez-vous faire pour réduire le risque d’être atteint de diabète de type 2?

  1. Sachez reconnaître les facteurs de risque. Si votre patrimoine génétique et vos antécédents familiaux vous exposent à un plus grand risque, vous pouvez quand même prévenir le diabète ou en repousser l’apparition pendant de nombreuses années.
  2. Prenez deux minutes pour faire le test en ligne gratuit de L’Association canadienne du diabète. Si vous constatez que vous êtes à risque, consultez un médecin.
  3. Maintenez un poids santé.
  4. Consommez le nombre recommandé de portions quotidiennes de fruits, de légumes, de bons grains et de protéines.
  5. Intégrez la durée recommandée d’activité physique à vos habitudes hebdomadaires.

Besoin d’aide pour évaluer votre niveau de risque?

Parlez-en à votre pharmacien.

Tout le monde sait que les pharmaciens sont les experts des médicaments d’ordonnance. Ils sont une ressource inestimable pour, d’une part, éviter les interactions médicamenteuses dangereuses, atténuer et gérer les effets indésirables des médicaments et pour, d’autre part, optimiser les effets bénéfiques des traitements en prenant le bon médicament de la bonne façon.

Cependant, le rôle de pharmacien prend rapidement de l’ampleur au Canada. De nos jours, de nombreux pharmaciens ont reçu une formation additionnelle ainsi qu’une certification sur la prise en charge du diabète. Ce sont les professionnels de la santé les plus facilement accessibles; ils sont toujours là pour vous aider, au besoin.

Si vous êtes atteint de diabète ou de prédiabète (un taux de glycémie élevé mais sous le seuil d’intolérance du diabète), il est impératif d’obtenir un diagnostic. De nombreuses personnes atteintes de prédiabète peuvent éviter de contracter la maladie en changeant leurs habitudes de vie. De plus, comme le diabète se soigne, il est possible d’en prévenir ou d’en repousser les complications.

Bien entendu, maîtriser votre glycémie et adopter un mode de vie plus sain représentent tout un défi! Heureusement, de nombreuses formes d’aide sont offertes. Votre pharmacien vous aidera à comprendre les choix qui s’offrent à vous et pourra vous aiguiller vers un large éventail de services offerts dans la collectivité.

SHARE THIS POST