L’hiver vous déprime? Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous aider

12/21/2015

La plupart des Canadiens seront d’accord qu’il est plus facile de se porter bien l’été, lorsque le soleil brille et que les longues journées sont propices à pratiquer des activités à l’extérieur. Si votre « déprime d’hiver » s’éternise et qu’il vous est difficile de composer avec la routine quotidienne, votre état est peut-être plus grave que vous ne le pensez.

La dépression saisonnière est liée aux changements de saisons. La plupart des personnes qui souffrent de dépression saisonnière commencent à en ressentir les effets à l’automne et ne se sentent mieux qu’à l’arrivée du printemps. Ces personnes peuvent éprouver certains des symptômes ou tous les symptômes associés à la dépression.

L’irritabilité, la fatigue, les problèmes relationnels, l’hypersensibilité face au rejet, l’envie de dormir beaucoup et de manger des aliments riches en glucides ainsi que les gains de poids font partie des symptômes habituels de la dépression saisonnière. Les personnes qui souffrent de dépression saisonnière sont souvent démotivées, peuvent manger davantage de malbouffe ou fumer plus que d’habitude pour tenter de se réconforter.

Les causes de la dépression saisonnière sont encore inconnues, mais les chercheurs croient que le rythme circadien (l’horloge interne du corps) ainsi que les taux de mélatonine et de sérotonine ont un rôle à jouer.

Pour vous aider à demeurer en santé pendant les mois d’hiver, votre pharmacien pourrait recommander la prise de vitamine D. L’organisme crée naturellement de la vitamine D lorsque la peau est exposée au soleil. Or, dans les pays de l’hémisphère Nord, le soleil ne brille pas suffisamment entre octobre et avril pour stimuler la production de vitamine D. Essentielle à beaucoup de fonctions de l’organisme, la vitamine D permet l’absorption de calcium par les os et améliore le système immunitaire. Les résultats préliminaires des recherches associent également la vitamine D à l’humeur et aux fonctions cognitives.

Le pharmacien peut également offrir de précieux conseils sur le maintien d’un mode de vie sain, ce qui peut être particulièrement difficile pendant les mois d’hiver. Faire régulièrement de l’exercice peut également s’avérer bénéfique pour diminuer les symptômes de la dépression. De plus, un régime riche en éléments nutritifs contribue au fonctionnement optimal du cerveau et du corps.

Le pharmacien peut également vous conseiller sur les avantages de la luminothérapie et les différents appareils qui sont offerts.

Lecture connexe : L’approche proactive d’une pharmacie au Canada donne de meilleurs résultats sur le plan de la santé

Si vos symptômes sont sévères, il pourrait vous suggérer de consulter votre médecin de famille, qui recommandera des traitements, par exemple une thérapie cognitivo-comportementale ou des antidépresseurs.

N’hésitez pas à parler au pharmacien si vous souffrez de dépression saisonnière et que les symptômes durent plus que quelques jours. Le pharmacien peut vous aider à décider si des vitamines ou autres suppléments seraient avantageux ou à déterminer si vos symptômes justifient une visite médicale.

L’hiver canadien vous déprime? Voici quelques conseils qui contribueront à votre bien-être d’ici à l’arrivée du printemps.

- Succombez à vos envies d’aliments contenant des glucides, mais assurez-vous qu’ils sont sains De délicieuses soupes nutritives ou de bons ragoûts sont des aliments excellents pour le corps et l’esprit.

- Rappelez-vous du pouvoir de guérison de l’ocytocine et des endorphines. Faites un câlin à une personne que vous aimez ou regardez un film drôle pour vous sentir instantanément heureux.

- Allez dehors lorsque vous le pouvez. Une simple marche pour aller voir les lumières de Noël pourrait améliorer votre humeur et vous aider à garder votre corps en santé.

- Si vous ne pouvez pas sortir à l’extérieur, faites de l’exercice à l’intérieur. Marchez dans un centre commercial, prenez l’escalier ou téléchargez une application de yoga et suivez un cours.

Lecture connexe : Peut-on avoir des allergies l’hiver?

SHARE THIS POST