L’essentiel de ce que les femmes doivent savoir sur l’ostéoporose

02/19/2020

L’ostéoporose représente l’une des plus grandes menaces à la qualité de vie des personnes de plus 50 ans. Il s’agit d’une maladie qui se caractérise par une diminution de la densité osseuse. Elle rend les os plus fragiles et entraîne souvent des fractures qui surviennent généralement à la suite de chutes banales ou même au cours des activités de la vie quotidienne. Cette maladie est liée au vieillissement. Cependant, elle touche principalement les femmes et constitue un important sujet de préoccupation.

À l’échelle mondiale, 1 homme sur 5 et 1 femme sur 3 âgés de plus de 50 ans subiront des fractures liées à l’ostéoporose. Dans l’ensemble, les femmes sont deux fois plus susceptibles que les hommes d’être atteintes d’ostéoporose. Les premiers signes se manifestent souvent pendant ou après la ménopause, lorsque la baisse du taux d’œstrogène entraîne une diminution rapide de la densité osseuse.

Lecture connexe : Pas besoin de s’entraîner sans arrêt pour vivre en santé et plus longtemps

Les femmes disposent de plusieurs moyens pour maintenir et même accroître leur densité osseuse, à mesure qu’elles vieillissent. Cependant, il est important de ne pas attendre de subir une fracture pour agir. Les os atteignent habituellement leur densité maximale vers l’âge de 20 ans, et il est normal qu’après 30 ans, la densité osseuse commence à diminuer graduellement. L’ostéoporose affaiblit les os et les rend plus sujets aux fractures.

De fait, l’ostéoporose est souvent diagnostiquée après une fracture. Il n’est alors pas trop tard pour agir. Cependant, vous pouvez éviter les douleurs et rester actif très longtemps en prenant certaines mesures lorsque vous êtes jeune pour prévenir ou ralentir la perte osseuse et ainsi retarder les manifestations de l’ostéoporose.

Vous devez d’abord connaître votre degré de risque. Voici les facteurs de risque liés à l’ostéoporose :

  • Indice de masse corporelle faible
  • Antécédents familiaux d’ostéoporose
  • Tabagisme ou consommation d’alcool
  • Prise de médicaments, comme des corticostéroïdes, pendant de longues périodes
  • Autres maladies, comme l’hyperthyroïdie
  • Apport insuffisant de calcium ou de vitamine D
  • Ablation des ovaires

Si vous avez moins de 45 ans et que vous pensez que vous êtes susceptible d’être atteint d’ostéoporose, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Ils vous suggéreront peut-être d’apporter certains changements à votre mode de vie pour favoriser la santé de vos os. Ils pourraient vous conseiller ce qui suit :

  • Arrêter de fumer
  • Consommer moins d’alcool
  • Prendre des suppléments de calcium lorsque votre apport alimentaire en calcium est insuffisant
  • Vous exposer davantage aux rayons du soleil ou prendre des suppléments de vitamine D
  • Adopter un programme d’activité physique qui comprend des exercices avec mise en charge (l’activité physique renforce non seulement les muscles, mais aussi les os)

Le plus tôt vous commencerez à suivre ces conseils, mieux vous vous sentirez plus tard. Malheureusement, de nombreuses femmes ne font rien pour protéger la santé de leurs os jusqu’à ce qu’elles subissent une fracture, et ce, souvent après 60 ans.

Lecture connexe : En 2020, prenez la décision de cesser de fumer

Chez les femmes, la perte osseuse s’accélère au moment de la ménopause, en raison de la baisse importante de la production d’œstrogènes. Tous les facteurs indiqués plus haut continuent d’avoir un effet sur la densité osseuse pendant et après la ménopause. Cependant, certaines femmes choisissent de suivre une hormonothérapie substitutive après avoir consulté leur médecin.

Il existe d’autres traitements contre l’ostéoporose, y compris des médicaments, comme la tériparatide, qui stimulent la formation de tissus osseux. Cependant, chaque traitement comporte des risques, et il est important de les évaluer par rapport aux risques de subir une fracture grave. Votre médecin pourrait vous recommander de passer un test de densité minérale osseuse (DMO), surtout après 65 ans. Ce test est le seul moyen de mesurer la perte de densité osseuse. Lorsque vous aurez les résultats en main, vous pourrez établir avec votre médecin le meilleur plan de traitement à long terme.

Lecture connexe : La prise en charge de votre problème de santé chronique est entre vos mains – voici 5 conseils pour vous aider à bien prendre vos médicaments

Compte tenu du vieillissement de la population, il importe plus que jamais de concentrer nos efforts sur la façon dont nous pouvons vivre le plus longtemps possible, et en santé. Préserver la santé des os est l’un des moyens essentiels pour atteindre cet objectif. Bien sûr, il existe des moyens de traiter l’ostéoporose à un âge avancé, mais la meilleure stratégie demeure la prévention.

SHARE THIS POST