Semaine de la sécurité des patients - Les cinq questions suivantes pourraient vous sauver la vie.

10/30/2017

Les avancées de la médecine au cours des dernières années nous font parfois oublier que nous sommes ultimement responsables de notre propre santé. Certes, les professionnels de la santé sont là pour nous guider, mais ils ne connaissent pas notre situation dans son ensemble.

En soulignant la semaine nationale de la sécurité des patients, l’Institut canadien pour la sécurité des patients nous rappelle que nous devons participer activement aux décisions relatives à nos soins. Cette année, le thème de la semaine est « Questionnez, écoutez, parlez-en » et porte sur l’innocuité des médicaments d’ordonnance.

Beaucoup d’entre nous adoptent un rôle passif sur le plan des soins. De fait, nous prenons sagement les médicaments que notre médecin recommande. Or, les médecins ne sont pas parfaits et ne disposent pas toujours de tous les renseignements dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées sur nos soins. Votre pharmacien d’Express Scripts Canada est une ressource précieuse qui pourrait vous conseiller, car il connaît vos antécédents pharmacologiques. Par contre, vous, comme patient, êtes la seule personne à tout savoir sur votre santé.

C’est pourquoi vous devriez poser les cinq questions ci-dessous à votre médecin ou à votre pharmacien, tout particulièrement lorsque vous changez de médicament ou si plusieurs médecins vous ont prescrit des médicaments. Le pharmacien d’Express Scripts Canada Alan Strashok explique pourquoi ces questions sont si importantes.

1. Si des médicaments ont été ajoutés, ou si le traitement a été interrompu ou modifié, demandez à votre médecin pourquoi il apporte des changements?

Si votre médecin ne dispose pas de tous les renseignements sur votre santé, il pourrait prescrire un médicament indiqué pour traiter une maladie qu’un autre médecin tente déjà de traiter. Il se peut, par exemple, qu’un spécialiste vous ait déjà prescrit un anxiolytique et que votre médecin de famille vous prescrive un autre médicament pour traiter le même problème. À moins que ces médecins ne prescrivent tous deux exactement le même médicament, vous ne saurez peut-être pas que vous prenez un traitement en double. Demandez toujours pourquoi on vous prescrit un nouveau médicament.

De même, si votre médecin décide d’interrompre la prise d’un certain médicament ou encore de vous prescrire un autre produit pour traiter la même maladie, assurez-vous de bien comprendre pourquoi. Demandez-lui toujours pourquoi il effectue ce changement.

2. Quels médicaments dois-je continuer à prendre, et pourquoi?

Certains médicaments servent à guérir une maladie et d’autres à traiter des symptômes afin que vous viviez une vie normale. Par exemple, il n’y a pas de cure pour le diabète. Certains médicaments permettent de bien vivre avec le diabète, mais la plupart des gens qui souffrent de cette maladie doivent continuer à les prendre toute leur vie. Il s’agit de médicaments d’entretien. Si votre médecin vous prescrit un médicament pour traiter soit le diabète, l’hypertension artérielle, la dépression, l’anxiété ou l’hypercholestérolémie, il s’attend à ce que vous le preniez de façon continue. Dans la plupart des cas, cesser de prendre un médicament d’entretien ou attendre trop longtemps avant de le faire renouveler peut avoir de graves conséquences sur la santé.

Il existe également des médicaments d’entretien comme les antidépresseurs et des médicaments contre l’acné qui doivent être pris pendant une période définie, et ce, jusqu’à ce que la situation s’améliore un peu. Si vous n’êtes pas certain de la durée du traitement, vous devez poser des questions. Votre pharmacien est la personne tout indiquée à qui poser ce type de question, car il est toujours disponible pour offrir une consultation.

3. Comment dois-je prendre mes médicaments et pendant combien de temps?

L’étiquette sur le contenant indique habituellement si un médicament doit être réfrigéré, si vous devez le prendre avec de la nourriture ou entre les repas. Par contre, si vous ne comprenez pas les directives, n’hésitez pas à poser des questions à votre médecin ou à votre pharmacien. Il importe de bien comprendre pourquoi. Certains médicaments peuvent donner des maux de ventre. Votre pharmacien peut alors vous recommander de les prendre avec de la nourriture. Toutefois, l’efficacité de certains médicaments peut varier si vous les prenez ou non avec de la nourriture. Par ailleurs, certains aliments comme le pamplemousse ou les produits laitiers peuvent avoir une grande incidence sur l’efficacité et même sur l’innocuité d’un médicament. Des interactions peuvent survenir entre certains médicaments, ou si vous prenez certaines vitamines et minéraux.

Lecture connexe : Les suppléments que vous prenez aident-ils à vous garder en santé ou nuisent-ils à votre santé? Pour le savoir, vous n’avez qu’à le demander à votre pharmacien

Ces renseignements sont essentiels pour assurer l’efficacité de votre traitement. Il ne s’agit pas uniquement de savoir comment les prendre. Assurez-vous de bien comprendre le fonctionnement du médicament. Chaque fois que votre médecin vous prescrit un nouveau médicament, votre pharmacien devrait passer en revue avec vous les directives et vous encourager à poser des questions pour s’assurer que vous comprenez bien et êtes en confiance.

Pour ce qui est de la durée du traitement, certains médicaments doivent être pris à vie et d’autres pendant un certain temps seulement. Il se peut que votre médecin prévoie un renouvellement, mais vous conseille de ne renouveler l’ordonnance que si cela est nécessaire. Même si certains médicaments doivent être pris indéfiniment, il se peut que votre médecin attende avant d’effectuer le renouvellement de votre ordonnance parce qu’il veut d’abord obtenir les résultats d’une analyse de sang et ainsi s’assurer que le médicament fonctionne bien et ne présente pas d’effets secondaires graves. Si vous ne comprenez pas bien, posez les questions suivantes : Dois-je faire renouveler l’ordonnance? Dois-je prendre le médicament jusqu’à la fin si je me sens mieux? Il est toujours préférable de poser des questions.

4. Un suivi est-il nécessaire? Comment puis-je savoir si mon médicament fonctionne et quels sont les effets secondaires à surveiller?

Tous les médicaments présentent des effets attendus et entraînent habituellement des effets secondaires connus. Votre médecin fait appel à son jugement pour peser les avantages et les inconvénients liés au médicament dans le cadre de votre traitement par rapport aux risques et aux effets secondaires. Votre médecin devrait bien connaître ces effets secondaires, mais peut également présumer que vous les connaissez. On ne le répétera jamais assez : vous devez poser des questions si vous ignorez ces effets secondaires ou si votre médecin ne vous les a pas expliqués. Le médicament agira-t-il immédiatement ou dans quelques jours ou semaines? Quels sont les effets secondaires les plus courants? Quels sont les effets secondaires les plus dangereux? Ces questions pourraient vous sauver la vie.

Votre pharmacien devrait vous parler des effets secondaires les plus graves et des signes avant-coureurs, même s’il y a peu de chance qu’ils se produisent. Si vous êtes bien informé, vous pourrez communiquer avec votre médecin dès que des signes se manifestent. Certains médicaments, par exemple, peuvent entraîner des lésions au foie. Votre pharmacien pourrait vous indiquer de surveiller la couleur de votre urine, si elle devient foncée ou couleur thé, ou encore le jaunissement du blanc de vos yeux. Si vous constatez ces signes d’effets secondaires graves, vous pouvez cesser de prendre le médicament et obtenir de l’aide. Même si les effets secondaires sont légers, vous aurez l’esprit en paix si vous savez que le médicament peut causer la perte de vos cheveux, de la somnolence, etc. Si votre pharmacien ne vous parle pas de tous les effets secondaires, posez des questions. La perte de cheveux est-elle temporaire? Puis-je conduire un véhicule si le médicament entraîne de la somnolence? N’hésitez pas à le demander.

5. Dois-je subir des tests et quand dois-je prendre mon prochain rendez-vous?

Les médicaments sont prescrits selon leur fonctionnement chez LA PLUPART des gens. Cela est très important. L’effet d’un médicament peut varier d’une personne à l’autre. Habituellement, si votre médecin vous prescrit un médicament, il vous demandera de prendre un autre rendez-vous afin de s’assurer que le médicament donne l’effet voulu. Dans certains cas, votre médecin prescrira une analyse sanguine afin de mesurer les effets positifs et négatifs du médicament. Par exemple, votre médecin devrait prévoir des analyses de sang s’il vous prescrit des statines pour traiter votre hypercholestérolémie. Les résultats permettront de confirmer que les niveaux de cholestérol et de triglycéride s’améliorent et que le médicament n’entraîne pas de lésion au foie.

Votre médecin peut également vous demander de prendre un rendez-vous seulement si vous ne vous sentez pas mieux. Si vous ne connaissez pas la prochaine étape de votre traitement, posez des questions. Si vous n’êtes pas à l’aise de prendre un médicament sans consulter votre médecin régulièrement, prenez un rendez-vous de suivi. Si votre médecin recommande des tests, prenez-les sérieusement. Ces tests servent à assurer votre sécurité. De plus, ne cessez jamais de prendre un médicament d’entretien soudainement sans l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Lecture connexe : Le pharmacien – ressource précieuse pour les personnes qui souffrent d’Alzheimer

Vos professionnels de la santé prennent votre situation à cœur. Ensemble, votre médecin et votre pharmacien peuvent vous aider à prendre les meilleures décisions qui soient sur le plan de votre santé. Par contre, ils ne connaissent pas tout à votre sujet. En posant quelques questions et en sachant quels médicaments vous prenez pour quelles raisons, vous réduirez les risques d’interactions médicamenteuses nuisibles et maximiserez les chances d’obtenir de meilleurs résultats sur le plan de la santé.

Nous vous encourageons à visiter le site Web de la semaine nationale de la sécurité des patients pour en savoir davantage sur la sécurité des patients et pour lire des récits de patients. Vous serez ainsi sensibilisé sur la manière d’être en meilleure santé, en toute sécurité.

SHARE THIS POST