Connaître les risques du diabète de type 2 peut vous aider à diminuer les répercussions

11/23/2015

Plus de 10 millions de Canadiens souffrent actuellement de diabète ou de prédiabète et l’on estime à un million le nombre de personnes qui n’ont pas encore reçu de diagnostic de diabète de type 2. Ces chiffres impressionnants augmentent rapidement – chaque jour plus de 480 personnes au Canada reçoivent un diagnostic de diabète de type 2. En fait, l’Association canadienne du diabète affirme que si le nombre de personnes atteintes continue d’augmenter à ce rythme, le tiers des Canadiens souffriront de diabète d’ici à l’an 2020.

Cette maladie entraîne d’énormes coûts sur le plan social, économique et personnel. Les personnes atteintes de diabète comptent pour 30 % des cas d’accidents vasculaires cérébraux, 50 % des cas nécessitant une dialyse rénale et 70 % des cas d’amputation non traumatique. Le diabète est aussi l’une des premières causes de cécité.

Parmi les Canadiens atteints de diabète, neuf sur dix souffrent de diabète de type 2, c’est-à-dire que le pancréas produit de l’insuline en quantité insuffisante ou que le corps n’utilise pas efficacement l’insuline produite. Par ailleurs, le glucose, qui autrement servirait de source d’énergie, s’accumule dans le sang. Avec le temps, une hyperglycémie (taux de glucose élevé) peut entraîner des complications, telles que celles qui sont indiquées plus haut. (Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune où le système immunitaire du corps attaque et tue les cellules bêta du pancréas, ce qui empêche le corps de produire de l’insuline.)

Le prédiabète est caractérisé par un taux de glycémie plus élevé que la normale, mais pas assez pour établir un diagnostic de diabète. Les recherches ont démontré que les complications comme les maladies cardiaques et les dommages aux nerfs peuvent débuter en situation de prédiabète. Il est donc important de faire des tests. Environ la moitié des personnes prédiabétiques sont à risque de développer le diabète. Toutefois, en adoptant de saines habitudes alimentaires, en faisant de l’exercice et en prenant vos médicaments sous l’avis du médecin, vous pouvez ralentir le développement ou même prévenir la maladie.

L’Association canadienne du diabète a mis gratuitement en ligne un test d’évaluation de deux minutes et qui a été effectué par des dizaines de milliers de personnes au Canada. Si vous êtes à risque, prendre rendez-vous avec votre médecin pour passer davantage de tests constitue la première étape essentielle vers une vie plus saine.

Se bâtir un avenir en santé

L’Association canadienne du diabète donne les conseils ci-dessous pour aider à prévenir le diabète de type 2 :

- Prenez deux minutes dès maintenant pour faire un test d’évaluation et obtenir votre indice de risque.

- Prenez des repas et des collations santé et respectez le nombre de portions de fruits et de légumes recommandé.

- Maintenez un poids santé constant pour réduire le risque.

- Faites régulièrement de l’activité physique.

Si vous avez reçu un diagnostic de diabète ou de prédiabète

- Suivez les recommandations de votre médecin pour maintenir votre glycémie dans la fourchette appropriée.

- Demeurez actif, en plus de manger des aliments sains et de maintenir un poids santé, surveillez votre glycémie à la maison en respectant les recommandations de votre professionnel de la santé.

- Prenez les médicaments contre le diabète, tels qu’ils ont été prescrits. Votre pharmacien peut vous aider à vous assurer de toujours avoir vos médicaments en quantité suffisante; il peut également répondre à vos questions.

- Apprenez à gérer votre stress efficacement.

- Communiquez avec l’association du diabète de votre province pour obtenir du soutien.

SHARE THIS POST