Importants conseils de sécurité pour les vacances

06/20/2016

C'est l'été et, comme le dit la chanson, la vie est agréable. Au Canada, pendant les mois de juillet et d'août, nous passons beaucoup de temps à l'extérieur. Nous faisons du camping, allons à la plage, prenons des vacances au chalet et parcourons les routes.

Pour vous assurer que vous et votre famille êtes en sécurité et en santé pendant tout l'été, voici quelques conseils à ne pas oublier à propos de vos médicaments.

Ne cassez pas le contenant, protégez vos médicaments

L'exposition à la chaleur, à l'air ou à la lumière peut modifier la composition de vos médicaments et les rendre moins efficaces, voire même dangereux.

Avant de partir, parlez à votre pharmacien. Ce dernier peut examiner vos médicaments et vous indiquer s'il est sécuritaire de les placer dans votre valise ou votre sac à dos. Vous devrez peut-être prendre certaines précautions, comme garder vos médicaments au frais dans un sac à isolation thermique. Par exemple, l'insuline et les antibiotiques liquides sont deux types de médicaments qui doivent être conservés au frais.

Si vous prévoyez vous rendre dans un endroit chaud et humide, votre pharmacien pourrait recommander des sachets de gel de silice qui servent à absorber l'humidité dans l'air ambiant. En effet, un taux élevé d'humidité pourrait modifier l'efficacité de certains médicaments.

Tout au long de l'année, ne laissez jamais vos médicaments dans la voiture pendant plus de quelques minutes lorsque le moteur ne tourne pas. La chaleur en été et le gel en hiver peuvent rapidement altérer vos médicaments et en diminuer l'efficacité.

Vous prévoyez prendre l'avion ou traverser des frontières?

  • Conservez vos médicaments dans leur contenant d'origine qui comporte une étiquette. Apportez avec vous une copie de votre ordonnance.

  • Si vous prenez l'avion, visitez le site Web du transporteur pour savoir si des règles additionnelles s'appliquent. Ayez vos médicaments avec vous dans votre bagage de cabine plutôt que dans vos bagages enregistrés. Vous vous assurerez ainsi que vos médicaments arriveront à destination en même temps que vous.

  • Si vous utilisez des seringues, des pompes à insuline ou tout autre dispositif qui pourraient poser problème au contrôle de sécurité de l'aéroport, demandez à votre médecin de rédiger note qui explique votre maladie et qui donne des détails sur les médicaments et les fournitures dont vous avez besoin pour la traiter.

  • Si vous êtes à l'extérieur du pays et devez prendre un médicament d'ordonnance, sachez que le nom des médicaments de marque peut varier d'un pays à l'autre. Il est donc sage de connaître le nom du médicament de marque et de son équivalent chimique ou générique.

Profitez du soleil – en toute sécurité

Pendant votre conversation avec votre pharmacien sur la conservation sécuritaire des médicaments, posez-lui des questions sur les produits qui augmentent votre sensibilité au soleil comme certains diurétiques, antibiotiques, traitements contre l'acné et antidouleurs. De même, certains médicaments d'ordonnance peuvent empêcher votre corps de se rafraîchir, ce qui augmente le risque de coup de chaleur et de déshydratation. Dans cette catégorie de médicaments, on retrouve les diurétiques, les antidépresseurs, les bêta-bloquants et les stimulants. Si vous utilisez un timbre cutané, ce dernier peut réagir différemment lorsque la température est élevée.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, votre pharmacien pourrait vous recommander de vous déplacer à l'extérieur uniquement pendant les périodes plus fraîches de la journée et de demeurer à l'intérieur lorsque le soleil est à son zénith, soit entre 11 h et 14 h. De toute manière, cela n'est jamais une mauvaise idée!

Surveillez vos enfants de près

L'ingestion de médicaments d'ordonnance et en vente libre est la principale cause d'hospitalisation chez les enfants de moins de cinq ans.

La maison d'un adulte peut représenter un danger pour les tout-petits, car il est facile de laisser des médicaments qui ressemblent à des bonbons sur le comptoir, dans un sac à main ou dans une pochette à cosmétiques. De plus, les nettoyants et produits de jardinage toxiques sont souvent accessibles. Il n'est pas judicieux de ranger des médicaments ou des produits chimiques dans un contenant autre que le contenant d'origine. Par ailleurs, sachez que tous les foyers ne sont pas aussi sécuritaires que le vôtre. Pour obtenir des conseils sur la manière de réduire les risques d'empoisonnement, lisez notre blogue intitulé : Réduire les risques d’empoisonnement à la maison.

Rappelez-vous que les contenants à l’épreuve des enfants ne sont pas nécessairement sécuritaires. Laisser un tout-petit seul avec un contenant à l'épreuve des enfants peut entraîner de sérieux problèmes, même si vous allez simplement prendre une douche rapide pendant que l'enfant est supposé faire une sieste.

Rappelez-vous que même les suppléments peuvent être très toxiques. Par exemple, l'enrobage de couleur des pilules de fer fait en sorte que ces dernières ressemblent à des bonbons. Cela peut entraîner des problèmes graves, même si l'enfant ne prend qu'un ou deux comprimés.

Relaxez et profitez de la vie

Ne partez jamais en voyage sans disposer d'une quantité suffisante de médicaments ou d'un approvisionnement supplémentaire en cas de retard. Rappelez-vous également de bien vous hydrater. Cela est particulièrement important pour les personnes âgées et les tout-petits, mais est également pertinent pour les personnes de tout âge et de toute taille. Si vous ne pouvez plus boire un seul autre verre d'eau, rappelez-vous que c'est l'été. Une barre glacée de jus de melon d'eau peut tout à fait convenir, que vous soyez âgé de quatre ans ou de quarante ans.

SHARE THIS POST