Comment combattre la chaleur cet été

07/15/2019

Nous avons tous hâte aux longues journées chaudes de l’été, surtout quand il tarde à arriver. Par contre, si vous souffrez d’une maladie respiratoire comme l’asthme ou une MPOC, la chaleur ne vous enchante probablement pas, surtout lorsqu’elle est accompagnée d’un taux élevé d’humidité et de smog.

Lisez notre rubrique Demandez au pharmacien pour savoir comment prendre en charge votre asthme durant la saison des allergies.

La chaleur et l’humidité peuvent également exacerber d’autres problèmes de santé, même si l’asthme et la MPOC sont les plus fréquents. Pour se mettre en contexte, on estime qu’au Canada, 1,8 million de personnes souffrent d’une MPOC et que 2,4 millions de personnes souffrent d’asthme. Des poussées de ces deux maladies peuvent survenir durant des périodes de chaleur et d’humidité extrêmes. Les personnes très âgées et très jeunes risquent d’avoir le plus de complications.

Si vous souffrez d’asthme ou d’une MPOC, les conditions climatiques ci-dessous peuvent entraîner des problèmes :

  • Température de l’air supérieure à 30 degrés Celsius
  • Taux d’humidité relative supérieur à 50 %
  • Une Cote air en santé supérieure à 4

Cet été, vous pouvez prendre certaines mesures pour éviter les complications que la chaleur pourrait causer.

  1. Si vous planifiez des activités à l’extérieur, consultez les prévisions météorologiques à la télé ou sur le Web. Si la température, le taux d’humidité ou l’indice de la qualité de l’air ne se situent pas dans la zone sécuritaire, vous devriez sans doute rester à l’intérieur, diminuer le temps passé à l’extérieur ou sortir plus tard dans la journée.
  2. Ayez toujours votre inhalateur de secours à portée de la main lorsque vous êtes à l’extérieur et assurez-vous de le conserver à l’abri de la chaleur.
  3. Ne faites pas trop d’efforts durant les heures les plus chaudes de la journée.
  4. Restez près d’un endroit frais. Si la chaleur est pire que vous le croyiez, assurez-vous d’être à proximité d’une piscine, d’une étendue d’eau ou d’un endroit climatisé.
  5. Buvez beaucoup d’eau.
  6. Si vous pouvez adapter votre horaire, planifiez votre sortie avant 11 h. La période la plus chaude de la journée se situe habituellement entre 11 h et 15 h.
  7. Même si vous prévoyez rester à l’intérieur, assurez-vous que les fenêtres sont fermées si la qualité de l’air est mauvaise.

La chaleur et la lumière intense du soleil peuvent avoir des effets néfastes sur de nombreuses maladies chroniques comme la sclérose en plaques, la fibrose kystique, les maladies cardiovasculaires et de la peau, y compris la rosacée. Si vous prenez des médicaments pour traiter une maladie chronique et croyez que la chaleur et l’humidité peuvent exacerber vos symptômes, parlez à votre médecin ou à votre pharmacien avant de faire des activités à l’extérieur pendant les mois d’été.

Lecture connexe : La prise en charge de votre problème de santé chronique est entre vos mains – voici 5 conseils pour vous aider à bien prendre vos médicaments

Que vous souffriez ou non d’une maladie chronique, il est toujours avantageux de tenir compte de la chaleur et de l’humidité. L’épuisement par la chaleur, les crampes et les coups de chaleur sont assez fréquents. Même si ces problèmes sont plus courants chez les personnes qui abusent de l’alcool ou de drogues ainsi que chez les personnes âgées ou les obèses, les personnes en santé qui en font trop pendant une journée chaude peuvent en souffrir.

Lisez la rubrique de notre pharmacienne, Kim Rae, sur la manière d’éviter la dépendance ou l’abus de drogues

Parmi les problèmes ci-dessus, les coups de chaleur sont les plus dangereux, car ils peuvent entraîner la mort s’ils ne sont pas traités. Les symptômes comprennent la nausée, les maux de tête, la confusion, la désorientation, les étourdissements, la respiration rapide et superficielle ainsi que les pertes de connaissance (évanouissements). Si vous ou une personne que vous connaissez éprouvez ces symptômes à l’extérieur par une journée de grande chaleur, composez le 911. Il est toutefois essentiel de prendre quelques mesures pour faire baisser la température du corps pendant que vous attendez les secours. Selon la gravité des symptômes, il peut suffire dans un endroit climatisé. Dans d’autres cas, une douche froide ou l’application de glace peut régler le problème.

Dans la plupart des cas, vous pouvez éviter les sérieuses complications qu’entraîne la chaleur en faisant preuve de bon sens. Restez à l’ombre, appliquez beaucoup d’écran solaire et ne faites pas trop d’activité physique pendant les journées très chaudes. Vous avez attendu l’été avec impatience. Ne le passez pas à l’hôpital.

SHARE THIS POST