Un engagement continu envers les soins centrés sur le patient

07/04/2016

Alan Strashok, pharmacien chez Express Scripts Canada, connaît le potentiel de la science depuis son plus jeune âge. Au cours de son enfance en Alberta, Alan aimait faire des expériences avec le jeu de chimie de son frère. Parfois, il repoussait les limites « un peu trop ». Heureusement, Alan n’a rien fait exploser!

Dès le secondaire V, le conseiller en orientation a encouragé Alan à passer du temps avec Mike, le pharmacien du quartier. « Mike m’a laissé le regarder pendant qu’il travaillait et c’est ainsi que j’ai été initié au domaine de la pharmacie » mentionne Alan.

Après avoir obtenu son diplôme de l’Université de l’Alberta, Alan est allé travailler dans une grande pharmacie régionale. Il a tout de suite adoré le travail avec les patients et surtout les nombreux conseils qu’il pouvait leur offrir. C’est probablement la raison pour laquelle il ne cadrait pas vraiment dans un environnement de pharmacie de détail typique. « Mon superviseur m’a dit qu’il comprenait mon intérêt à parler avec les gens de leurs médicaments, mais que nous n’avions pas le temps d’ajouter une ʺtouche personnelleʺ ».

Lecture connexe : Les services actifs de la pharmacie d’Express Scripts Canada offrent aux Canadiens ce qu’il y a de mieux! Point final. Voici pourquoi.

Alan a ouvert une petite pharmacie à Calgary avec un ancien camarade d’université, où ils offraient un service centré sur le patient, comme il l’avait toujours souhaité. « Notre clientèle se composait surtout de personnes âgées vivant dans des foyers pour personnes autonomes. Nous leur offrions même d’imprimer en gros caractères les étiquettes des médicaments », souligne-t-il.

La pharmacie avait un livreur régulier, mais lorsqu’un médecin prescrivait un nouveau médicament à un patient, Alan ou son associé livraient eux-mêmes les médicaments à la fin de la journée. « Nous disions à nos patients que nous irions leur expliquer à domicile comment prendre le médicament et pourquoi ils le prenaient jusqu’à ce qu’ils le comprennent parfaitement. J’adorais ça », ajoute-t-il.

La vie a suivi son cours et, éventuellement, Alan et sa famille ont déménagé au Nouveau‑Brunswick où il travaille à la pharmacie d’Express Scripts Canada depuis quatre ans déjà.

Alan parle maintenant directement aux patients au téléphone et offre le type de service qu’il souhaitait offrir au début de sa carrière à Calgary.

Les personnes inscrites à la pharmacie d’Express Scripts Canada peuvent parler à un pharmacien dans le confort de leur foyer en tout temps, le jour comme la nuit. « Cela crée un environnement idéal pour offrir des services-conseils aux patients et pour assurer leur sécurité. Je trouve cela extraordinaire de pouvoir communiquer avec tous les patients de cette manière. »

Lecture connexe : La pharmacie d’Express Scripts Canada : La pharmacie de demain, aujourd’hui

Même s’il a toujours donné des conseils spécialisés à ses patients relativement aux bienfaits de l’alimentation et de l’exercice sur la santé, Alan a compris qu’il aurait lui-même avantage à suivre ses propres conseils maintenant qu’il est âgé de 40 ans. Son médecin lui a mentionné qu’il avait pris beaucoup de poids et que son taux de triglycérides était élevé.

Alan a adopté un programme de santé personnalisé et, après quatre mois, son taux de cholestérol et de triglycérides est revenu à un niveau acceptable. « J’ai été secoué par ce que mon médecin m’a dit! Certaines personnes ont des problèmes génétiques et ne peuvent se passer de médicaments. Dans mon cas, il a suffi d’un changement de mode de vie et d’alimentation ainsi que de faire de l’exercice pour en constater les résultats. Depuis ce temps, j’adore faire du vélo sur la grande route.

Je fais souvent un parcours de 30 kilomètres avant le petit-déjeuner. C’est extraordinaire! L’accotement est assez large sur la route qui mène à Shediac. Je reviens lorsque le soleil se lève. C’est énergisant et ma concentration et bien meilleure. Je commence la journée sur le bon pied! »

Question à Alan Strashok

Quelle est la chose la plus importante que vous voudriez que les gens sachent à propos de votre travail?

« Les médecins prescrivent toujours ce qu’il y a de mieux pour le patient, mais ils ne possèdent pas de connaissances sur l’aspect économique des médicaments, c’est-à-dire les médicaments que les régimes couvrent et comment comparer les coûts. Pour le patient, le coût peut vraiment faire la différence. J’essaie donc de l’aider sur ce plan-là également.

Pour optimiser un traitement, nous consultons les résultats des études afin de savoir si un autre médicament pourrait convenir au lieu de celui qui a été prescrit.

Avant de recommander un autre médicament, je parle au patient pour qu’il en comprenne les avantages. Je parle ensuite au médecin au sujet du médicament que je propose et qui peut tout à fait convenir au patient ou même mieux fonctionner, mais qui coûte entre 60 % et 70 % moins cher. Dans chaque cas, je peux établir un plan et effectuer un suivi auprès du patient. »

SHARE THIS POST