En 2020, prenez la décision de cesser de fumer

01/27/2020

Janvier 2020 marque non seulement le début d'une nouvelle année, mais aussi celui d'une nouvelle décennie. Si vous fumez, cette année pourrait être celle où vous décidez d'arrêter pour de bon. Pourquoi pas? 2020 est un beau chiffre rond. C'est le bon moment pour prendre un nouveau départ, faire des choix santé et commencer à vous sentir mieux.

Il est vrai qu'il est un peu tard pour prendre une résolution du Nouvel An. Cependant, même si vous n'avez pas décidé d'arrêter de fumer le 31 décembre 2019, n'ayez crainte, nous ne le dirons à personne si vous prenez cette résolution dès maintenant. Peut-être ne croyez-vous même pas aux résolutions du Nouvel An de toute façon. Voici une bonne raison de cesser de fumer dès maintenant : les températures deviennent de plus en plus froides. Historiquement, février est le mois le plus froid de l'année au Canada. Voulez-vous vraiment aller fumer dehors en pleine tempête?

Lecture connexe : Votre résolution de vous remettre en forme pourrait faire bien davantage que d'affiner votre silhouette

Au début de l’année, de nombreux Canadiens prennent la résolution de s'améliorer de plusieurs façons. Souvent, leurs résolutions visent l'amélioration de leur santé. De fait, un grand nombre des résolutions les plus courantes que prennent les Canadiens sont directement liées à la santé. La plus commune est de commencer à faire de l'exercice. Les autres résolutions concernent l'épargne, une saine alimentation, la perte de poids et la diminution du stress.

Si l'objectif d'arrêter de fumer ne fait pas partie des résolutions les plus courantes, c'est peut-être parce que le taux de tabagisme au Canada est à son niveau le plus bas. En 2017, seulement 15 % des Canadiens fumaient, par rapport à 50 % en 1965. Cependant, le tabagisme demeure la plus grande menace à la santé des fumeurs à long terme. Les fumeurs sont quatre fois plus susceptibles de souffrir d'une maladie du cœur et 25 fois plus susceptibles d'être atteints d'un cancer du poumon. Le tabac nuit à presque tous les organes du corps.

Lecture connexe: Tension artérielle et santé cardiaque : une question de risque

Si vous fumez et que vous voulez être en meilleure santé, l'abandon du tabac est un bon point de départ. Bien sûr, faire de l'exercice, manger sainement, perdre du poids et réduire le stress sont aussi importants. Rappelez-vous cependant qu’améliorer sa santé est un processus graduel. Si vous essayez de perdre toutes vos mauvaises habitudes en même temps, vous aurez moins de chance de succès.

Par ailleurs, si vous n'avez pas la motivation nécessaire pour arrêter de fumer, peut-être changerez-vous d'idée en lisant ceci :

  • Les cigarettes contiennent 70 substances chimiques cancérigènes.
  • Chaque jour, 100 Canadiens meurent d'une maladie associée au tabagisme.
  • Si vous ne voulez pas arrêter de fumer pour votre propre santé, sachez qu'environ 800 décès par année sont attribuables à la fumée secondaire.
  • Une heure après votre dernière cigarette, vous commencerez à ressentir les bienfaits de l'abandon du tabagisme.

Il est extraordinaire de constater à quel point les changements se produisent rapidement dans l’organisme lorsqu'une personne arrête de fumer. Lorsque vous cessez de fumer, le risque de crise cardiaque commence à diminuer après seulement une journée. Après un mois, la fonction pulmonaire s'améliorera. Après un an, le risque de maladies cardiovasculaires sera réduit de moitié et il continuera de diminuer par la suite. Dix ans après l'arrêt du tabac, le risque de cancer du poumon sera aussi réduit de moitié.

Vingt ans après l'abandon du tabac, le risque de décès attribuable à une maladie associée au tabagisme est identique à celui d'une personne qui n'a jamais fumé.

Cesser de fumer vous permettra de vivre plus longtemps, d'avoir plus d'énergie, de sentir à nouveau vos parfums favoris et d'économiser environ 1 500 $ à 5 000 $ par année. C'est l'un des plus beaux cadeaux que vous pouvez vous offrir.

Cependant, ce ne sera pas facile! La nicotine crée une très forte dépendance, et la plupart des fumeurs essaient de cesser de fumer au moins huit fois avant de réussir à arrêter pour de bon. Il est important de ne pas se décourager et de tirer parti de l'aide disponible. Il existe plusieurs médicaments d'ordonnance et en vente libre qui peuvent vous aider à maîtriser votre besoin irrépressible de fumer. Des études montrent que l'utilisation de l'un de ces médicaments double vos chances de réussir à cesser de fumer.

Lecture connexe : La prévention demeure le meilleur moyen de diminuer les risques de cancer

Si vous tenez réellement à arrêter de fumer, vous devriez d'abord en parler à votre médecin ou à votre pharmacien. Ils seront en mesure de vous renseigner sur les divers médicaments qui pourraient vous aider et sur les groupes de soutien qui existent dans votre région.

Il n'y a aucune raison pour que 2020 ne soit pas l'année où vous décidez de prendre votre santé en main. Il suffit de faire le premier pas. N’hésitez pas à prendre un nouveau départ!

SHARE THIS POST